A l’heure où blanchissent les cheveux …

A l’aube de mon 3? ème anniversaire, j’ai aperçu ce matin un cheveu blanc parmi mes cheveux bruns … J’ai d’abord cru que c’était un reflet doré du soleil, un petit balayage naturel de printemps. J’ai observé, les yeux fixés sur mes pensées, seule et triste. Non, non, il s’agit bien d’un cheveux blanc déjà fatigué d’avoir trop poussé.

Bien sûr, je mets ça sur le compte de la thèse : trop réfléchir donnerait des cheveux blancs !!! Oui mais dans ce cas-là, les profs qui n’ont pas de cheveux blancs passés un certain âge, c’est des glandeurs ?

La seule chose qui me rassure dans cette histoire, c’est l’adage qui dit : « Tête de fou ne blanchit pas« . Au moins, je ne suis pas folle (pas folle de joie non plus 😦 ).

Publicités
Cet article a été publié dans Quotidien. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s