Le meilleur remède anti-déprime

Tout le monde le sait, la thèse c’est un mélange d’apprentissages enrichissants, d’expériences nouvelles, de rencontres, d’ouverture sur le monde, mais aussi de longs moments de trou noir, de pages et de nuits blanches. Souvent, les autres doctorants me demandent comment je fais pour m’en sortir avec un enfant. Finalement, la réponse est dans ce billet que j’ai lu ce matin, et qui me fait encore rire (qui est touchant aussi…)

Je me retiens de le lire une nouvelle fois (parce qu’il faudrait peut être que je bosse un peu là …) : http://petitfayot.com/?p=274.

Merci Lise !

 

Publicités
Cet article a été publié dans Quotidien, Un trait d'humour. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s